Types de toitures

Chaque toit est différent selon le type de bâtiment et la zone géographique. Nous distinguons trois grands types de toitures : le toit traditionnel qui est composé de certains types de matériaux (tuiles, ardoise, zinc, shingle), le toit de type industriel (bac acier ou fibrociment) et le toit-terrasse appelé aussi toit plat.

Toit-Terrasse avec dalle autoprotégée

Le toit-terrasse désigne le toit plat d’un bâtiment. Il se compose d’une partie horizontale, appelée partie courante et de remontées sur la périphérie appelées relevés. Deux situations peuvent se présenter : la toiture terrasse dite inaccessible ne propose qu’un accès limité pour l’entretien du revêtement d’étanchéité et de ses accessoires tels que lanterneaux ou antennes. La terrasse accessible dispose, elle, d’une protection (dalles ou carrelage par exemple) qui autorise la circulation et le séjour des personnes

Toit-Industriel

Votre toiture est une pièce maîtresse de votre bâtiment, quel qu’en soit l’usage ou la destination, professionnelle ou domestique : elle le chapeaute, le surmonte, le protège, le « finit », lui donne son style. De son état dépendent la qualité, la valeur  et l’apparence de votre bâtiment

Les toits traditionnels peuvent être couverts de zinc, de tuiles, d’ardoises ou de shingle, suivant les régions où se situent les bâtiments, et l’époque de leur construction.