ATTILA CONTRÔLE VOS TOITS 1/2

ATTILA CONTRÔLE VOS TOITS 1/2

Les points de vigilance sur toitures terrasses

En tant que 1er réseau national spécialisé dans la réparation et l’entretien de tous les types de toits, nous vous expliquons pourquoi il est important de savoir ce qui se passe sur vos toitures, et ce quelles que soient leurs caractéristiques.

Chez ATTILA, notre mission première est de prolonger la durée de vie de vos toitures, et ainsi de défendre votre Capital-toit. Aussi, il est essentiel de connaître les points de vigilance que nos équipes sont amenées à contrôler régulièrement lors des visites annuelles dans le cadre d’un contrat d’entretien par exemple.

En janvier, nous avions abordés les points de vigilance sur un toit industriel en bac acier ou fibrociment.

Aujourd’hui, nous abordons les contrôles à effectuer sur une toiture terrasse.

23 points de vigilance :

Une toiture terrasse se caractérise par son aspect plat. Elle a une très légère pente, entre 0 et 3 %, pour acheminer les eaux pluviales vers les chéneaux et caniveaux d'écoulement. Du fait de sa platitude, l'eau stagne beaucoup plus que sur n'importe quel toit. Son nettoyage annuel est donc une nécessité absolue afin d'éviter tout dégât des eaux et la détérioration prématurée des matériaux qui composent ce type de couverture.

Nous vous citons quelques exemples, et vous pouvez retrouver les autres points en suivant ce lien https://www.attila.fr/la-toiture/les-points-de-vigilance#Terrasse

1/ Le défaut d’entretien / prolifération de végétaux : l’évacuation des feuilles ne se fait pas naturellement, compte-tenu de l’absence de pente. La stagnation des végétaux en décomposition va devenir le terrain idéal pour accueillir des végétaux de plus en plus importants voire même des arbustes qui peuvent percer certaines étanchéités.

La dégradation qui en résulte demande suivant l’état un traitement, des réparations ponctuelles ou des réfections partielles. De plus, lorsque la membrane est soudée uniquement aux jointures, elle est lestée avec du gravier. Ce dernier la protège des rayons UV.

Mais le manque d'entretien favorise l’apparition de végétaux tels que la mousse. Il est fortement recommandé d’éviter une situation dans laquelle le végétal prend l’ascendant sur le gravier. Dans ce cas, le traitement n’est plus préventif mais curatif avec une intervention plus contraignante et des risques pour le support d’étanchéité. Pour éviter sa prolifération, l’application d’un produit dédié est recommandée tous les cinq ans, en plus de l'entretien annuel.

2/ Les relevés contre-acrotère : sur les murs d’acrotère (relief construit dans le prolongement de la façade au-dessus du niveau de la toiture terrasse et situé en périphérie. Elle est la partie verticale de la terrasse sur laquelle l’étanchéité est relevée), les parties latérales sont protégées par des « relevés contre-acrotère ». Ils sont traités en bitume auto-protégé. Le revêtement qui recouvre le bitume ainsi que les soudures peuvent s’altérer avec le temps. Il est alors nécessaire de refaire la partie endommagée pour arrêter les infiltrations.

3/ Les cloques sur bitume : un des signes apparents d’un défaut de l’étanchéité est la présence de cloques sur le bitume. En effet, la présence d’eau sous la surface génère des poches d’air sous l’effet de la vapeur d’eau. La réfection ou la réparation des mètres carrés concernés est alors impérative.

4/ Vétusté d’un dôme : la vétusté naturelle d'un dôme entraîne une opacification du matériau translucide. L'apport en lumière naturelle est donc diminué voire même stoppé. Si le nettoyage s'avère insuffisant, le remplacement à neuf du dôme sera envisagé afin de bénéficier des dernières normes et d'une meilleure lumière. De même, les lanterneaux, eux aussi apporteurs de lumière naturelle, sont fragilisés ou cassés par les événements climatiques. Il est conseillé de les faire vérifier en même temps que l’ensemble de la toiture de manière annuelle et après chaque épisode de gros grêlons.

5/ La surveillance des éléments additionnels : un toit-terrasse accueille des éléments étrangers à la toiture, comme les climatiseurs ou les canalisations. Ils ont besoin d’être supportés et parfois fixés à même la couverture. Ces pattes de supports et de fixations engendrent parfois une rupture de l’étanchéité, nécessitant une réparation.

6/ Les causes de ruptures de l’étanchéité : une couverture en bitume ou en PVC est sensible aux petits objets laissés par inadvertance. En effet, un outil ou un boulon sur lequel on marche, va venir perforer le revêtement. L’infiltration causée nécessitera une réparation localisée.

La semaine prochaine, découvrez les points de vigilance sur toiture traditionnelle.

INFORMATION

Nos équipes se tiennent de nouveau à votre écoute pour planifier vos visites urgentes et vous apporter des solutions à vos problématiques toitures. Nous intervenons dans le respect des règles de sécurité sanitaires.

Pour cela vous pouvez composer le numéro de l’agence au 02.38.85.45.28. ou nous envoyer un mail sur montargis@attila.fr

Et suivez-nous sur notre page Facebook https://www.facebook.com/AttilaMontargis