Nous intervenons rapidement sur tous les types de toits

Nous intervenons rapidement sur tous les types de toits

Zoom sur le toit industriel

Les deux types de toitures industrielles

Il existe deux types de toitures dites industrielles : celles en bac acier et celles en fibrociment. On les nomme ainsi car les matériaux employés sont d’origine industrielle. Néanmoins, elles peuvent également convenir pour des habitations de particuliers, dans des régions qui en ont la tradition.

La couverture sèche, en bac acier

Une toiture en bac acier, également appelée couverture sèche, met en œuvre des profilés en acier laqué, fixés directement sur l’ossature du bâtiment (charpente en acier ou en bois). Le bac acier ne nécessite pas de revêtement d’étanchéité car son traitement initial en usine comprend une galvanisation qui le rend étanche.
Esthétique, avec un vaste choix de couleurs possible, le bac acier présente de nombreux avantages. Son coût est moindre, comparé à celui d’une couverture traditionnelle ou d’une toiture étanchée, car son mode de pose est plus simple.
A la fois solide et légère, la toiture bac acier constitue une barrière résistante contre les agressions. Les mousses et les champignons ne peuvent pas s’y développer, et elle résiste au feu, puisque le bac acier est incombustible.

Le panneau sandwich (ou couverture chaude) constitue une version du bac acier avec isolation, réalisée en usine lors de sa fabrication. L’isolation plaquée au bac acier élimine notamment les phénomènes de condensation en intérieur de bâtiment. Elle est par ailleurs utilisée aussi bien à la campagne qu’en milieu urbain. Elle se montre cependant sensible à la pollution et aux agressions chimiques.
Sans couche d’isolation, la couverture froide nécessite un film anti-condensation en sous-face du bac acier. Il agit telle une éponge, en absorbant l’humidité ambiante puis en l’évacuant grâce à une ventilation au niveau de la toiture. Celle-ci provient d’un courant d’air circulant entre les parties hautes et basses de la couverture en bac acier. Le flux ainsi créé entre l’extérieur et l’intérieur du bâtiment au niveau de la sous face, maintient les locaux au sec, sans les problèmes causés par la condensation.

La toiture en fibrociment

Les toitures industrielles fibrociment sont réalisées avec des plaques ondulées posées sur la charpente du bâtiment. La mise en œuvre est similaire à celle du bac acier. Le fibrociment est un élément solide, incombustible, imputrescible et résistant à l’humidité, ce qui en fait un produit intéressant pour les bâtiments industriels.
Ces plaques se composent de ciment renforcé de fibres synthétiques et d’adjuvants. Jusqu’en 1997, l’amiante entrait dans leur composition, grâce à ses propriétés techniques (résistance au feu, isolation) et à son coût modéré. Mais son usage est désormais strictement interdit. Les plaques de fibrociment réglementaires sont marquées « NT » sur l’onde supérieure, ce qui permet aux couvreurs-étancheurs sur les toits de distinguer celles qui contiendraient éventuellement encore de l’amiante. 

Le toit industriel, une solution pour toutes les activités économiques

De par ses nombreuses qualités (simplicité de pose, performances techniques), le bac acier demeure un excellent choix pour les bâtiments à usage industriel et agricole.
Les couvertures en fibrociment restent très utilisées dans la construction de bâtiments agricoles, notamment ceux destinés à l’élevage. Néanmoins, depuis l’interdiction de l’amiante, les anciennes toitures en fibrociment amiante font l’objet d’un remplacement progressif.

ATTILA réalise toutes les opérations sur les toitures industrielles

ATTILA intervient sur les bacs acier pour leur entretien et d’éventuelles réparations.
Les éléments climatiques et les dysfonctionnements mécaniques sont à l’origine des principaux problèmes constatés. Le vent, la pluie, la dilatation des matériaux créent des problèmes au niveau des jonctions et des fixations, engendrant des infiltrations d’eau.

ATTILA choisit alors la solution appropriée pour préserver la toiture et rallonger la durée de vie de l’ouvrage. Nous réalisons également des mises en conformité en termes de sécurité et d’isolation (selon la règlementation thermique 2012). Enfin nous intervenons pour améliorer la ventilation dans les nombreuses situations où des problématiques de condensation apparaissent.
Les mêmes opérations sont réalisées sur les toitures en fibrociment. En plus, ATTILA apporte un grand soin à leur entretien car elles s’abîment plus rapidement. Par exemple, la porosité de leur surface facilite la formation des mousses entre les plaques fibrociment.

Lorsque la présence d’amiante sur d’anciens toits est constatée, nos opérateurs sont habilités à intervenir en sous-section 4 (réparation et entretien). Pour plus d’information, vous pouvez consulter la page consacrée à l’amiante.